MÉNAGER

MÉNAGER
v. tr.

Dépenser avec circonspection, avec prudence. Ménager sa fortune, son revenu. Cette petite rente suffira à vous faire vivre, à condition de la ménager.

Ménager sa santé, ses forces, En user avec prudence. Par extension, Il se ménage, Il prend soin de sa santé, il ne va pas jusqu’au bout de ses forces. Vous n’êtes pas encore tout à fait guéri, et, si vous ne vous ménagez, vous retomberez malade.

Ménager ses paroles, Parler peu. Ménager les termes, les expressions, Parler avec circonspection.

Fig., Ménager le temps, ménager son temps, Ne pas le perdre, en faire un bon emploi.

Ménager ses pas, Craindre de se fatiguer en marchant. Il signifie figurément éviter de faire des démarches, en faire le moins qu’on peut. Il craint de se déranger, il ménage bien ses pas.

Ménager une étoffe, L’employer si bien qu’il n’y ait rien de perdu.

Il signifie aussi Se servir d’un être ou d’une chose de façon qu’ils restent en bon état. Ménager son cheval, sa monture. Ménager ses habits. Ménager un meuble. Ménager sa voix.

Ménager des troupes, Prendre garde de les fatiguer inutilement, de les exposer mal à propos.

Prov. et fig., Qui veut voyager loin ménage sa monture, Il faut éviter les excès si l’on veut avoir longue vie; il faut user avec ménagement des choses dont on veut se servir longtemps.

Ménager une chose à quelqu’un, La lui procurer, la lui réserver. Je lui ai ménagé une place, un emploi. Vous m’avez ménagé une surprise agréable. Je me suis ménagé une entrevue avec lui. Se ménager la bienveillance de quelqu’un. Se ménager des ressources pour l’avenir.

Ménager l’occasion, les occasions, Préparer le moment, la circonstance favorable pour faire quelque chose. On dit dans le même sens Ménager ses effets.

Ménager les intérêts de quelqu’un, Avoir soin de les conserver, de ne pas les compromettre.

N’avoir rien à ménager avec quelqu’un, N’avoir plus de mesure à garder avec lui.

Il signifie, par extension, Disposer avec adresse, avec art. Il a ménagé un accommodement entre deux ennemis qui se croyaient irréconciliables. Ménager une trêve, une entrevue.

Ce chanteur ménage bien sa voix, Il la conduit bien, il en tire le meilleur parti.

Cet auteur a bien ménagé les péripéties de son drame, l’intrigue de sa comédie, Il les a disposées avec art. Par extension, Ménager la transition, ménager les transitions, Ne pas passer trop brusquement d’un état à un autre. Avant de traiter en allié cet ennemi d’hier, il sera bon de ménager la transition.

Ce peintre a bien ménagé l’ombre et la lumière dans son tableau, Il les a distribuées habilement.

Ménager un escalier dans un bâtiment, un cabinet dans un appartement, etc., Faire en sorte qu’il s’y trouve de la place pour un escalier, pour un cabinet, etc., sans gâter le dessin principal. On dit aussi Ménager une perspective dans un jardin.

Il signifie encore figurément, en parlant des Personnes, Traiter avec ménagement, avec égard, de manière à ne point offenser, à ne point déplaire. C’est un homme qu’il faut ménager, qu’il importe de ménager. C’est un homme à ménager. Puisqu’il se pose en ennemi, on ne le ménagera point.

Prov. et fig., Ménager la chèvre et le chou. Voyez CHÈVRE.

Ménager quelqu’un signifie aussi L’épargner, user modérément de la supériorité, de l’avantage qu’on a sur lui. Vous êtes plus fort que lui, vous avez plus d’esprit que lui, ménagez-le. Ménager un adversaire, un partenaire.

L'Academie francaise. 1935.

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ménager — 1. (mé na jé. Le g prend un e devant a et o : ménageais, ménageons) v. a. 1°   Employer, dépenser avec économie, comme on fait dans un ménage bien conduit. Il ménage bien son revenu. Il ménage tout ce qu il peut dans sa maison. •   Il entre dans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Ménager — Fréquent en Loire Atlantique, le nom a eu plusieurs sens en ancien français (mesnagier). Le plus courant semble avoir été celui d ouvrier agricole, journalier. Mais il a pu aussi désigner l habitant d une maison, d un manoir (mesnage), ou encore… …   Noms de famille

  • ménager — 1. ménager [ menaʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • XVe; intr. 1309 « habiter »; de ménage I ♦ 1 ♦ Disposer, régler avec soin, adresse. ⇒ arranger. Ménager une entrevue, un entretien. ⇒ faciliter. L auteur « ménage d avance et de loin les… …   Encyclopédie Universelle

  • MÉNAGER — v. a. User d économie, dépenser avec circonspection, avec prudence. Il ménage bien son revenu. Il ménage tout ce qu il peut dans sa maison. Je vous laisse ma bourse, ménagez la. On l emploie aussi absolument. Il ménage pour l avenir, pour sa… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ménager — vt. épargner, économiser ; réserver, (une bonne rossée, une surprise...) : mènadyé (025), mènazhî (Albanais.001, Saxel.002), min nazhî (Villards Thônes). A1) ménager, épargner, protéger, prendre soin de, (la santé, un vêtement, un animal) :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • MÉNAGER — ÈRE. adj. Qui entend le ménage, l épargne, l économie. C est un homme fort ménager, une femme fort ménagère. Les jeunes gens ne sont guère ménagers, ne sont pas assez ménagers.   Il est aussi substantif. C est un mauvais ménager, un grand ménager …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Ménager — Sur les autres projets Wikimedia : « Ménager », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le paysan ménager de ses biens est un propriétaire moyen produisant de quoi vivre pour lui et sa famille mais moins riche que le paysan… …   Wikipédia en Français

  • Ménager la chèvre et le chou — ● Ménager la chèvre et le chou ménager les deux parties …   Encyclopédie Universelle

  • Ménager les oreilles de quelqu'un — ● Ménager les oreilles de quelqu un éviter de les blesser par des paroles choquantes …   Encyclopédie Universelle

  • Ménager ses paroles — ● Ménager ses paroles parler peu, mesurer ses mots …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”